mercredi 26 juillet 2017
Bonne fête Anais, Anna, Annabelle, Anne, Annaelle, Annick, Annie, Anouchka, Anouck, Joachim, Joris, Nancy, Oceane

Rechercher


En 1913

Année 1913

Les dellois en 1913, dans leur grande majorité, ne ressentaient pas encore les prémices de la guerre qui allait survenir, avec l'Empire allemand, l'année suivante.

Malgré 53 naissances, le record de 60 enregistrées l'année précédente n'a pas été battu.
La cité poursuivait son développement en devenant de plus en plus industrielle, mais en conservant encore son caractère rural avec la présence de nombreuses fermes.

L'activité commerciale restait toujours aussi importante, en raison du trafic lié à la gare, où circulaient de nombreux voyageurs et des marchandises vers la Suisse, l'Italie et l'Europe de l'est.
Les garçons suivaient une préparation militaire à laquelle ils devaient être assidus. Ensuite ils passaient un conseil de révision avant d'être appelés dans un régiment pour une période de 2 ans.

Les bals, le théâtre Euréka et les banquets constituaient toujours l'essentiel des distractions. Cela a été complété avec l'apparition du cinématographe mais surtout à Belfort.
Une grande nouveauté, l'aviation faisait son apparition dans le ciel au dessus de la ville et c'était un événement lorsque l'on pouvait apercevoir une de ces drôles de machine passer au dessus des toits.

Le directeur de l'école et du cours complémentaire, Marcel Zeller, se réjouissait de constater un franc succès à la souscription lancée pour ériger un buste à l'effigie du Général Schérer, afin d'installer celui-ci sur un socle de pierre, rue Saint Nicolas (à l'emplacement de l'actuel monument aux morts).

Nous résumerons cette année en utilisant quelques articles de presse retrouvés dans les archives.


Partager sur Facebook